ÉLECTIONS PROFESSIONNELLES : VOTEZ !

Elections professionnelles : « La CFDT sait montrer ses lignes oranges »

Pour éclairer le vote des agents (par voie électronique dès le 1er décembre et dans les urnes le 8 décembre), « La Gazette » publie une série d’interviews des représentants des personnels territoriaux. Aujourd’hui, les positions et revendications d’Interco-CFDT, par la voix de Marie Mennella, sa secrétaire nationale.

A ceux qui voteront pour la première fois, comment qualifieriez vous votre syndicat ?

Nous sommes le premier syndicat de France, toujours à faire des propositions auprès des employeurs pour améliorer les conditions de travail et de bien-être, tout en restant indépendants vis-à-vis du politique. On pense que si on change le travail, on change la société. Important : les décisions sont prises avec, pour et par les agents qu’on représente.

Et nous avons une forte implantation, la proximité est notre force. La CFDT dans la fonction publique territoriale, c’est une présence syndicale dans tous les départements. Que vous soyez un agent d’une commune ou d’une intercommunalité ; que vous soyez un agent du secteur social ou des routes dans un département ; ou que vous soyez un agent dans le secteur scolaire, de la maternelle au lycée, vous allez toujours trouver un militant pour accompagner et faire valoir les droits.

Qu’est-ce qui vous différencie des autres syndicats de la territoriale ? En quoi votre conception du dialogue social diffère-t-elle ?

On va toujours appuyer sur l’importance de faire des propositions négociables. On va aller jusqu’au bout du dialogue social, car on considère que la discussion est primordiale, contrairement à d’autres syndicats qualifiés souvent de « contestataires », en tout cas dans une opposition plus frontale.
On discute beaucoup avec notre base sur nos positions avant. Ce qui a changé depuis 2018 [les dernières élections, ndlr] dans nos modes de négociation, c’est qu’elles étaient, auparavant, collectives. Elles sont maintenant catégorielles, comme dans le cadre du Ségur. On est content du résultat, cela n’est pas la problématique. Mais il nous faut maintenant trouver de nouveaux angles d’attaque par rapport aux négociations salariales qui sont différentes de celles qu’on a pu connaître.

Mais attention, on sait aussi aller dans la rue et montrer nos lignes oranges. Sur l’âge de départ à la retraite, la CFDT a rapidement dit qu’elle était opposée à toute mesure d’âge. Elle ne se contente pas de défendre l’existant, elle réclame aussi l’amélioration de la retraite pour invalidité, de la prise en compte de la pénibilité…

On a de nombreuses possibilités autres que les manifestations ou les grèves. On va voir les parlementaire, les ministres, les maires…

lire la suite : https://www.lagazettedescommunes.com/836106/elections-professionnelles-la-cfdt-sait-montrer-ses-lignes-oranges/

A lire aussi

La CFDT devient première organisation syndicale en France
Aujourd’hui est un grand jour pour la CFDT : après être ...
MERCI ! : Elections professionnelles 2018
Le 6 décembre, vous avez été nombreux à voter pour les ...

Adhérer
Mentions légales | Contact | RSS 2.0 | connexion

cfdt-interco91.fr